Principes de la méditation

Introduction

La pratique de la méditation se répand de plus en plus dans notre société. Le besoin le plus fréquemment exprimé de nos jours, est celui d’une recherche de paix intérieure, afin de mieux gérer son stress. Une pratique régulière peut effectivement aider à se recentrer, mais permet aussi de développer la maîtrise de soi, et d’approfondir sa conscience. Bien que les formes de méditation puissent être variées (assis, debout, en marchant etc…), toutes visent à relier le corps et l’esprit. Le corps doit être détendu, l’esprit concentré et/ou pleinement conscient.

Tout est peut être plus simple qu’il n’y paraît. Il suffit de marquer un temps d’arrêt et d’observer. En prenant du recul, en restant immobile, nos émotions et notre langage intérieur vont s’exprimer librement. Être à l’écoute et observer ce qui passe en nous, permet d’aller à notre propre rencontre. Ainsi nous prenons contact avec notre être profond et retrouvons notre joie en toute simplicité. Notre champ de conscience s’élargit, la communication avec les autres s’en trouve améliorée en développant une plus grande qualité d’écoute.

Comment méditer ?

Allongé, assis, en marchant ou en conduisant… nous pouvons méditer en toutes circonstances. Il suffit simplement d’avoir conscience des gestes et des sensations que nous sommes en train de vivre.


Prenons l’exemple d’un sportif : il se doit d’être concentré au maximum afin d’être le plus performant. Il ne doit pas anticiper le résultat, ne doit pas se laisser limité par ses performances passées. Il doit être là, dans l’instant présent.

Imprimer cet article Imprimer cet article
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail